Serrure antipanique

La serrure anti-panique possède un nom explicite qui oppose son mode de fonctionnement aux serrures à code, serrures à carte et serrures biométriques. Son installation est réservée aux lieux accueillant du public.

barre anti panique


Ou Serrurier

Caractéristiques de la serrure anti-panique

Une serrure d’évacuation d’urgence de type anti-panique peut être installée sur les sorties de secours des locaux qui accueillent du public. C’est le cas des entreprises, des bâtiments administratifs, des immeubles et des locaux commerciaux. Son installation représente un coût important pour le propriétaire du local. Elle est obligatoire et coûte entre 100 et 1200 € selon les modèles. Une serrure peut être qualifiée d’anti-panique si elle répond aux critères suivants :

  • la porte s’ouvre dans le sens de l’évacuation
  • le déverrouillage de la serrure de l’intérieur est facile et rapide, même lorsque celle-ci est verrouillée de l’extérieur
  • le déverrouillage d’urgence de la porte n’implique pas l’utilisation d’une clé, d’un code ou d’une carte
  • une barre horizontale traversant la porte suffit au déverrouillage de la serrure
  • la barre d’ouverture doit être située à hauteur des mains
  • toute coupure de courant entraîne le déverrouillage immédiat de la serrure

Normes des serrures anti-panique

Il existe une réglementation stricte qui définit l’installation et l’utilisation des serrures anti-panique. Les règles principales que doit respecter un propriétaire de local accueillant du public sont consignées dans la norme EN 1125 :

  • La serrure doit être capable de supporter des manipulations brutales.
  • La porte doit avoir été testée en laboratoire et certifiée par un procès-verbal.
  • Elle doit présenter des propriétés de résistance au feu ainsi qu’une étanchéité aux flammes et au gaz.
  • La serrure anti-panique ne doit pas peser plus de 8 kg.
  • La serrure doit pouvoir fonctionner sur une large échelle de température (au moins de -10 à 60 °C).
  • La barre qui actionne le déverrouillage doit pouvoir être poussée par des enfants, des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées.
  • Une faible poussée doit suffire au déverrouillage de la serrure anti-panique.
  • La barre ne doit pas dépasser de la porte de plus de 10 cm.
  • La serrure ne doit pas présenter d’éléments saillants qui pourraient blesser en cas d’évacuation d’urgence.
Ou Serrurier
Nicolas

Nicolas, rédacteur spécialisé dans le secteur de la serrurerie. Guide, Tuto et questions réponses.

    1
Article suivant

Laisser un commentaire