grillage maison

Comment poser un grillage souple ?

portrait auteur article
martin, Le 10 mai 2023 11 minutes

Lorsqu’on a un jardin, il est toujours préférable de le clôturer entièrement. Ceci garantie la sécurité de vos enfants et animaux, qui ne pourront pas sortir, et vous prémuni contre les intrusions. L’installation d’une clôture grillagée permet aussi de créer son espace de vie privée, en limitant la vue mitoyenne. Un grillage correctement installé, peut servir de support à la pose de brise vue, préservant votre intimité, particulièrement appréciée aux beaux jours.

Le grillage est l’une des clôtures les plus utilisées, la plus simple et la moins coûteuse à installer. En revanche, afin de durer dans le temps et de ne pas s’affaisser à la moindre contrainte ,sa requiert quelques étapes indispensables. Si vous souhaitez vous lancer, à installer vous-même votre grillage souple, nous vous expliquons dans cet article le faire dans les règles de l’art.

Appeler Depanneo

Besoin d'un serrurier ?

09 70 70 44 51 (Appel Gratuit)

 

Matériel pour la pose d’un grillage

Penchons-nous tout d’abord sur l’ensemble du matériel nécessaire à la réalisation de cette clôture. Sachez qu’il existe désormais des kits complets, avec tous les accessoires fournis pour une longueur donnée. Si vous choisissez d’acheter un pack grillage, votre seul souci à cette étape, sera de connaître la longueur du périmètre à fermer. Si vous souhaitez tout acheter au détail, prévoyez donc :

Le grillage

Il en existe de différentes sortes, la nuance réside dans l’esthétique, mais aussi la solidité et la résistance à la corrosion.

  • Le grillage torsadé présente des mailles croisées en forme de losange qui gardent une certaine souplesse. Disponible en simple ou double torsion, ce deuxième étant nécessairement plus résistant puisque les fils sont torsadés par deux fois au lieu d’une.
  • Le grillage soudé forme une structure à mailles carrées ou rectangulaires. Sa fabrication diffère dans le sens ou chaque croisement est soudé en usine. Il en résulte un grillage beaucoup plus rigide et statique.
  • Le grillage rigide, sous forme de panneaux, c’est la clôture la plus rigide et la plus résistante. Ces panneaux grillagés se fixent à des poteaux spéciaux, et se destinent à des terrains relativement plats. La mise en œuvre étant légèrement différentes, nous n’aborderons ici que la pose de grillage souple en rouleau.

Différentes matières peuvent être utilisées dans la conception de grillage. C’est l’élément principal justifiant les écarts de prix, en rapport à la solidité et à la durabilité du matériaux et de sa protection.

  • Acier galvanisé : c’est le plus courant et le moins cher, toutes les gammes de grillage le proposent.
  • L’inox : il est onéreux et donc plus rare, mais c’est aussi un matériaux nettement plus solide que l’acier, très résistant à la corrosion notamment.
  • Le fil plastifié : comme son nom l’indique, le fil est recouvert d’une gaine plastique. Le grillage ainsi constitué à l’avantage d’être beaucoup plus esthétique, il se décline en de multiples couleurs. La plastification assure en plus une protection supplémentaire au fil, que celui-ci soit de base acier ou inox.

Les poteaux de fixation

Les poteaux d’ancrage de grillage sont des profilés en forme de T. Ils disposet de trous prévus pour le passage du fil de tension, ainsi que l’installation de jambes de force. Ces axes devront être scellés dans le sol avec une distance moyenne intermédiaire de 2m50.

Pour déterminer le nombre total de poteaux à acheter, divisez votre longueur totale à clôturer par 2.5, ajoutez 1 si votre résultat n’est pas un nombre entier. Par exemple pour une clôture de 56 m : 56/2.5 = 22.4 soit 23 poteaux nécessaires.

Les jambes de force

À ne pas négliger ces éléments transversaux s’ajoutent obligatoirement sur les poteaux aux niveaux des angles. En fonction de la longueur à grillager, il est judicieux de renforcer certains poteaux intermédiaires avec des jambes de force. Ces dernières se placent alors dans le même axe, tandis qu’elles se disposent à 90° dans le cas de poteaux d’angle.

Ces cornières sont importantes, car elles vont venir compenser la traction de la cloture. Celle-ci peut sembler faible avec un simple grillage et par temps calme, mais ajoutez à cela un éventuel brise vue et du vent, et vous constaterez rapidement la pression à laquelle doit résister le grillage. Les jambes de force peuvent mesurer 120 ou 150 cm et se scellent tout comme les poteaux principaux.

Fil de tension, fil à lier et agrafes grillage

Afin de relier les poteaux entre eux et soutenir le grillage, vous aurez besoin de vous procurer du fil de tension. Celui-ci est galvanisé et peut être également plastifié, afin de correspondre à votre type de grillage. Le diamètre de ce fil est de 2.4 mm et il est vendu en rouleau de 100 m.

En fonction de la hauteur de votre clôture (et donc de votre grillage), prévoyez 2 ou 3 rangs de fils tendus pour assurer un bon maintien. En moyenne, pour une hauteur standard d’1m50, il faut 3 rangs, pour que le grillage n’ai pas tendance à “bomber” d’un côté ou de l’autre.

Le fil à lier de diamètre 1.6 mm sert lui à fixer le grillage sur le fil de tension. Il s’utilise par simple torsade. Pour une fixation plus sophistiquée, vous pouvez choisir d’utiliser des agrafes à grillage. Dans ce cas, vous devez aussi vous munir de la pince adéquate à leur pose.

Raidisseurs de fil de tension

Afin de garantir la rigidité parfaite de votre installation. Mais aussi pour pouvoir réajuster la tension au fil du temps, vous devez placer des raidisseurs. Ce petit système se fixe au poteau d’arrivée de ligne, une fois le fil de tension inséré dedans, il vous suffit alors de tourner pour tendre le fil au maximum.

Une roue crantée permet de bloquer le roulement inverse, le fil reste donc parfaitement tendu. Au fil des années, une certaine souplesse peut gagner l’ensemble de l’installation, il suffira alors de redonner quelques tours sur le raidisseur pour rigidifier à nouveau.

Les barres de tension de grillage

Ces tiges se placent verticalement, en les glissant entre les mailles du grillage souple, sur le premier et juste avant le dernier poteau. La barre de tension s’enfonce ensuite dans le sol et permet de maintenir une traction homogène du grillage sur toute sa surface. Ces barres mesurent 2 m pour un diamètre de 8 mm.

Vous aurez également besoin de piquets de bois et ficelle, afin de préparer le tracé de clôture. Pour la mise en œuvre, prévoyez une pince coupante, un marteau massette ainsi qu’une pince plate et un niveau à bulle. Afin de creuser les trous de scellement, vous utiliserez une bêche ou un louchet. Il vous faudra aussi de quoi préparer le béton : une auge, une truelle, ciment, sable, gravier et eau.

Préparation du terrain, scellement des poteaux de grillage

Avant toute chose, il faut préparer le tracé de votre clôture. À ce sujet, nous vous conseillons vivement de prendre ces quelques précautions préalables aux travaux :

  • Informez-vous auprès de la mairie au sujet du Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui peut imposer des règles en matière de clôture, il serait donc judicieux de s’assurer que votre projet respecte bien toutes les conditions avant de se lancer.
  • Si vous avez le moindre doute sur les limites exactes de votre parcelle, songez à faire une demande de consultation du cadastre. Tout cela vous évitera des déconvenues, tant avec les administrations qu’avec vos voisins.
  • Pensez également à avertir le voisinage, de votre intention de travaux sur la ligne de mitoyenneté. L’accord entre les parties est nécessaire et les frais de mise en œuvre de clôture peuvent d’ailleurs être partagés. Recueillez autant que possible l’accord écrit de ces derniers.

Lorsque vous avez toutes les autorisations requises, vous pouvez commencer le traçage préalable à l’installation d’un grillage. Pour ce faire, vous utiliserez des poteaux de bois entre lequel vous tendrez de la ficelle. Vous n’aurez plus qu’à suivre ce balisage témoin, qui vous servira de repère et garantira la linéarité de l’ouvrage.

Marquez l’emplacement des poteaux intermédiaires avec des tasseaux plus petits, pour rappel, ceux-ci doivent être espacé d’environ 2m50. Commencer ensuite à creuser les trous en décaissant un carré de 20 cm sur une profondeur de 30 cm. Utilisez votre ficelle comme repère, sachant que le poteau doit avoir une position centrale.

Installez le premier poteau d’angle, en l’enfonçant de 40 cm (en comptant le trou), afin que celui-ci surplombe la hauteur du grillage d’environ 5 cm. Veillez à la bonne orientation du T, le côté plat doit se trouver vers l’extérieur. Faites de même avec les poteaux suivant, de sorte que les trous de passage du fil de tension s’alignent parfaitement. Si vous avez un niveau laser, il vous sera d’une grande aide pour réaliser cette installation minutieuse. N’oubliez pas de fixer les jambes de force sur les poteaux d’angle, et si nécessaire sur les poteaux transversaux (grandes longueur).

Préparez maintenant le béton pour sceller les piquets et la base des jambes de force. Dans une auge, mélangez 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers et ½ volume d’eau. Une fois le béton homogène, verser dans les trous puis exercez des mouvements verticaux à la truelle, afin que le mélange se répartisse bien dans le trou. Vérifiez la bonne position du poteau et son aplomb à l’aide du niveau à bulle. Ajustez si besoin, quitte à caler avec des pierres le temps du séchage. 3 jours minimum seront indispensables à la bonne solidification de la structure, avant de pouvoir poursuivre les travaux de clôture.

Installation du grillage souple

Maintenant que les poteaux sont bien ancrés vous pouvez installer le fil de tension. Amorcez chaque ligne en nouant le fil sur le trou du poteau de départ. Utilisez une pince plate afin d’enrouler l’extrémité du fil tout autour de la ligne de tension. Répétez l’opération sur celui du bas et en fonction de la hauteur sur le fil du milieu.

Tendez vos fils respectifs en les passant dans chaque poteau jusqu’au raidisseur, que vous aurez préalablement fixé au poteau d’arrivée. Insérez ensuite l’extrémité du fil dans le rouleau à cliquet, puis mettez en tension en tournant à l’aide d’une clé.

Toute la base de votre clôture est prête, vous allez désormais pouvoir fixer votre grillage sur ces supports solides. Déroulez votre rouleau puis glissez la barre de tension verticalement (dessus-dessous) entre les premières mailles. Positionnez l’ensemble à l’intérieur du T profilé, puis attachez solidement en trois points, avec du fil à lier.

Au niveau du poteau d’arrivée, fixez des raidisseurs puis reliez-les à une barre de tension, glissée cette fois à 30 cm du poteau. Cette technique va vous permettre de jouer sur les raidisseurs pour tendre uniformément le grillage sur toute sa hauteur. Celui-ci doit donc gagner en rigidité et venir se plaquer naturellement contre vos fils de tension. Il ne vous restera alors plus qu’à l’accrocher sur toute la longueur. Utilisez du fil à lier ou des agrafes spéciales, en prenant soin d’agripper ensemble la maille du grillage et le fil de tension.

Si vous avez prévu d’installer un brisevue, il ne vous reste plus qu’à choisir entre :

  • Canisses
  • Haie artificielle
  • Toile synthétique
  • Lanières
  • Brise vue naturel

En fonction du modèle de brise vue choisi, l’installation sera légèrement différente. Certains se posent par tissage sur les mailles de grillage, d’autres directement avec du fil à lier ou encore avec des clips de fixation pour brise vue. Aussi esthétique que pratique, le parement de grillage vient apporter la touche finale à votre clôture, et vous assure l’intimité de votre jardin.

Besoin d'un serrurier ? Devis Gratuit
Auteur de l'article
martin

Martin est le rédacteur en chef de la section Guide du site Ou-Serrurier.fr ! 15 ans d'expérience dans le monde de la serrurerie.

Articles susceptibles de vous intéresser

maison connectee
Les meilleurs gadgets domotique pour la maison en 2023

Les maisons connectées, aussi appelées « smart home », ont désormais le vent en poupe grâce aux différents produits domotiques disponibles sur le marché. À la fois pratiques et […]

maison connectée
Domotique : bienvenue dans le logement connecté !

Vous rêvez de transformer votre lieu de vie en un espace hyperconnecté qui vous rend la vie plus facile ? La domotique peut satisfaire vos envies de confort ! […]

une porte qui souvre toute seule
Comment régler une porte qui s’ouvre toute seule ?

Lorsqu’une porte intérieure s’ouvre toute seule, cela peut sembler étrange. Bien que cela puisse être mystérieux ou même effrayant, la cause est plus probablement liée aux charnières […]