Serrure à encastrer

La serrure à encastrer est l’un des trois modes de pose d’une serrure avec la serrure en applique et la serrure carénée. Elle se distingue de ses deux dernières par son intégration directe dans la porte.

serrure à encastrer


Principe de la serrure à encastrer

Pour fixer ce type de serrure, il est nécessaire de creuser la porte afin de l’y insérer. Une serrure à encastrer s’appelle aussi une serrure à mortaiser ou à larder. Elle possède plusieurs inconvénients, mais aussi des avantages, par rapport à une serrure carénée et une serrure en applique.

  • Avantages :
    • Une serrure à encastrer est plus esthétique. Elle est quasiment invisible de l’extérieur. Seule l’extrémité du cylindre destinée à accueillir la clé apparaît.
    • La serrure à encastrer offre un système de sécurité équivalent à celui d’une serrure en applique.
    • Elle est peu chère. Son prix moyen est de 20 €. Certains modèles de sécurité multi-points peuvent atteindre les 200 €.
  • Inconvénients :
    • C’est une serrure plus difficile à installer, qui peut demander l’intervention d’un professionnel.
    • Son installation peut fragiliser la porte. Elle est déconseillée dans le cas d’une porte blindée, car elle peut sérieusement affecter le niveau de sécurité offert par celle-ci.
    • Son remplacement est plus difficile si l’un des éléments est défectueux ou cassé.

Bien choisir sa serrure à encastrer

Serrure à encastrée
Une serrure à encastrer peut être de plusieurs types. Il existe des serrures à encastrer qui s’ouvrent à l’aide :

Ou Serrurier
Ou Serrurier

De la même manière, la serrure à encastrer peut représenter plusieurs niveaux de sécurité. On différencie :

  • La serrure mono-point qui offre une bonne sécurité mais possède un seul point d’ancrage latéral.
  • La serrure à 3 points qui possède 3 points de condamnation.
  • La serrure à 5 points qui a de multiples points d’ancrage verticaux et horizontaux pour une protection de haute sécurité.

Bien que les serrures à encastrer soient réputées pour être plus facilement détruites, arrachées ou crochetées, les techniques modernes permettent une haute protection de celles-ci. Pour ce faire, il est possible d’utiliser plusieurs accessoires. On trouve par exemple le protège-cylindre, la pastille anti-perçage, le dispositif anti-recul du pêne ou la goupille anti-sciage.

Nicolas

Nicolas, rédacteur spécialisé dans le secteur de la serrurerie. Guide, Tuto et questions réponses.

    1
Article précédent
Article suivant

Laisser un commentaire

error: